FICHE PRECEDENTE
 
FICHE SUIVANTE  

PATRIMOINE
LES VETEMENTS MACABIES

Presque en face du presbytère, Catherine MACABIES (mère de Noelie récemment disparue) vendait des tissus et son mari "an Potte" allait dans les villages environnants avec une sorte de roulotte tirée par un cheval, vendre des tissus, des pantalons, vestes de travail etc...

Le soir en rentrant "Potte" était parfois fatigué. Alors il disait à son cheval "cap a casa", et laissait du mou aux brides. Il pouvait ainsi s'endormir pendant le trajet, et le cheval rentrait tout seul à la maison.

 

 

Catherine était la spécialiste des "bunyettes" qui se faisaient en famille à Paques, et des tourons noirs qui se préparaient à Noël.
Une fois à la retraite, la devanture de la porte lui servait à prendre le soleil dans son fauteuil d'osier et à discuter avec les passants.

 

 FICHE PRECEDENTE

RETOUR A PATRIMOINE
FICHE SUIVANTE